Propsectus pour la Conférence conjointement organisée par AIMS et WARA intitulée « Carrefour Saharien: Regards du Sud »

13 September 2010

Carrefour saharien: regards du sud
Niamey (République du Niger), 8-9-10 juillet 2011

Cette série de conférences est organisée pour explorer et renforcer les liens culturels, artistiques et historiques entre les populations vivant à l’intérieur, et sur les deux rives du Sahara. La seconde conférence aura lieu au Sud du Sahara à Niamey, ville qui a été le foyer de nombreux festivals nationaux avec un fort accent placé sur les arts et la culture, et qui abrite également un musée modèle encourageant une production artistique contemporaine tout en étant un carrefour très fréquenté des populations locales.

Cette seconde conférence aura comme point focal la production intellectuelle et culturelle au Sud du Sahara et ses liens avec le Nord. Elle sera multidisciplinaire, tout en insistant plus particulièrement sur les arts qui contribuent le plus fortement à la promotion des échanges culturels, de la coexistence pacifique et à la culture de la paix. La musique, le théâtre, la danse, la littérature, le cinéma et les arts décoratifs constituent un ensemble de manifestations qui permettent aux populations de se retrouver et de s’engager dans des exercices de création et de critique collectives ainsi que dans la célébration de la vie.

Les textes de communication ne doivent pas dépasser 15 pages. Nous encourageons la formation de panels complets. Pour la première phase de l’évaluation, les participants devront soumettre une page de résumé qui présente les thèmes à discuter dans le texte intégral de la communication. Les directeurs de panel devront soumettre une page de résumé qui présente les thèmes de leur panel. Nous accepterons les propositions de communication à ce colloque jusqu’à la date du 30 novembre 2010. Veuillez soumettre un résumé de 200 mots au maximum et un curriculum vitae abrégé de 2 pages à aimswara@gmail.com. Les propositions de communication reçues après cette période ne seront pas considérées. La priorité pour l’acceptation et le financement sera donnée aux universitaires issus de pays affiliés à l’AIMS et au WARA (l’Algérie, la Tunisie, le Maroc, ainsi que les 18 pays de l’Afrique de l’Ouest), et les Etats-Unis.

Propsectus pour la Conférence conjointement organisée par AIMS et WARA intitulée « Carrefour Saharien: Regards du Sud »

Cette conférence fait partie d’une série de conférences organisées conjointement par les associations américaines d’études africaines et maghrébines dans le cadre d’un renforcement des liens culturels, artistiques et historiques entre les populations vivant à l’intérieur et entre les deux rives du Sahara. Cette initiative fut lancée en 2004 à l’Université de Californie à Los Angeles avec une première réunion traitant du carrefour saharien en temps que perspective. La première conférence internationale traitant du sujet a eu lieu en 2009 à Tanger. La seconde et dernière conférence aura lieu à Niamey en 8-9-10 juillet 2011.

Lieu
Cette dernière rencontre se tiendra donc à Niamey, la capitale de la République du Niger. Elle mettra à profit la position particulière du Niger comme plaque tournante des échanges culturels et économiques entre les populations de l’Afrique au nord et au sud de l’espace saharien. De longue date, la ville de Niamey fut le foyer de nombreuses rencontres culturelles, y compris des festivals nationaux, mettant l’accent sur les arts et la culture. Cette ville promeut un musée modèle qui, à l’inverse d’autres musées en Afrique de l’Ouest, encourage la production artistique contemporaine ainsi que l’histoire et la culture croisées de cette nation à la lisère des deux rives sahariennes.

Centre d’intérêt
Cette conférence aura comme centre d’intérêt la production intellectuelle et culturelle de cette identité saharienne commune liant le Niger ainsi que les autres pays ouest africains à leurs voisins du Nord. L’art, la culture et l’histoire constituent des liens solides entre les pays africains du nord de l’équateur. Cette réunion vise à promouvoir les échanges culturels entre pays africains dans la perspective d’une coexistence pacifique. L’harmonie régionale ainsi caractérisée se manifeste sous d’innombrables facettes, autant dans des domaines artistiques comme la musique, le théâtre, la danse, la littérature, le cinéma, les arts décoratifs, que dans les relations historiques et politiques. En mettant ces diverses relations communes au cœur des attentions de cette réunion scientifique, les organisateurs de cette conférence espèrent participer à une large diffusion d’un mouvement de coopération scientifique et culturelle entre pays africains.

Participants
Dans le cadre d’une coopération régionale pour l’organisation de cette conférence, nous proposons une équipe de 15 organisateurs responsables de chaque pays couvert par la WARA et que la délégation AIMS soit constituée de neuf universitaires / artistes du Nord (peut-être 3 personnes pour chaque pays où AIMS a un centre). De même que pour la première conférence, des participants en provenance des Etats Unis seront invités mais devront prendre en charge leurs frais de voyages (billets d’avion)

Administration / Organisation
WARA prend l’initiative pour la tenue de cette conférence qui, comme la première, sera un projet conjoint d’AIMS et de WARA. Nous proposons que cette manifestation soit considérée comme une conférence annuelle d’AIMS pour l’année 2011 (8-10 juillet). Les Professeurs Abdourahmane Idrissa (Princeton University), Ghislaine Lydon (UCLA), et Scott Youngstedt (Saginaw Valley State University) seront les organisateurs de cette conférence. Dans la mesure où l’un de nos buts est d’établir des liens entre chercheurs et universitaires d’Afrique du Nord et de l’Ouest, la continuité entre les deux conférences est souhaitable. Nous pouvons y parvenir en invitant au Niger pour la Conférence de 2011 certains des universitaires et chercheurs nord africains qui auront pris part à la conférence AIMS de 2009.

Financement
WARA s’engage à réunir les fonds nécessaires pour couvrir les frais de coordination et les autres coûts liés à la tenue de la conférence ainsi que les frais liés à l’hébergement et à la restauration des participants. Si AIMS décide de considérer cette rencontre conjointement organisée avec la WARA comme sa propre conférence annuelle (comme c’est le cas en 2009), alors AIMS devra prendre en charge les frais de voyage des membres de sa délégation et participer aux frais d’organisation au Niger. Les détails de cette contribution pourront être définis par AIMS. Cette conférence aura financement en partie par « West African Peace Initiative » et « U.S. State Department ».

Résultats
Les participants à la Conférence soumettront des exemplaires de leurs communications sous forme d’articles. Ces articles seront publiés en anglais dans un numéro spécial d’un périodique comme The Journal of North African Studies, African Arts ou The International Journal of African Historical Studies. Une décision sera prise à cet égard une fois que nous aurons défini le niveau de participation de chacune de nos organisations.

Tags: , ,

Leave a Reply